«qu’est-ce qu’un Chevalier ? Et au 21ème siècle , à quoi correspond-il ? Que devez vous faire pour être Chevalier ?

Se mettre à la place de l’autre. Cela peut sembler étonnant, et pourtant c’est bien obligatoire si vous voulez régler un différent , par exemple. Un différent c’est un segment qui va de votre point de vue à celui de l’autre et si vous voulez - et en tant que chevalier , vous le devez - vous irez vers le juste milieu. Pour ce faire , pour cette recherche , comme en géométrie , vous allez créer une médiatrice. Prendre un compas et tracer un arc , pointe de votre côté , puis une autre pointe du côté de l’autre. Comprenez : pour trouver le milieu du segment « litige» entre vous et l’autre , vous êtes OBLIGE de connaître son opinion. Faites un bout de chemin vers l’autre , sinon , vous ne rencontrerez jamais personne !
Se libérer de son passé. N’oubliez jamais : c’est le présent qui vous construit ! Si le passé est une accumulation de présents , il n’en demeure pas moins fini. Imaginez un entraineur , le meilleur , enfin celui qui a eu les meilleures victoires au monde , s’il veut continuer à exister en tant que tel , il devra aujourd’hui faire gagner son équipe ! On est chevalier tous les jours , toutes les heures , toutes les minutes , toutes les secondes ! C’est le temps présent qui fait de vous un chevalier , pas ce que vous avez pu faire hier !
Créer des cercles. Créer un cercle : rien de plus simple ! Un compas qu’on ouvre et le tracé se fait. Il en va de même dans la vie : ouvrez votre compas virtuel , votre « compassion , (qui veut dire souffrir avec) et entourez l’autre d’un cercle d’amour. La seule contrainte à la compassion , à ce compas c’est son ouverture : n’oubliez pas qu’un compas trop ouvert (180°) ne pourra jamais écrire un cercle , excluez donc l’ouverture totale , gardez ne serait-ce qu’une infime réserve , sinon vous n’inscrirez jamais rien.
Accepter. Acceptez la différence. Différence d’être , de penser , de dire , de faire , de comprendre. Vous n’êtes pas l’autre et ne le serez jamais puisque vous êtes vous et que vous êtes unique. Et surtout , en étant vous-même , vous ne risquez pas d’être pris pour un autre ! et si vous voulez qu’on vous accepte tel que vous êtes , alors acceptez les autres , tels qu’ils sont.
S’amuser. Amusez-vous en observant. En écoutant , en regardant , l’autre , qui de toutes façon n’est pas vous et ne le sera jamais. Observez et calculez le chemin qu’il lui reste à parcourir sans prétention aucune , sans moquerie non plus , mais sachez aussi reconnaître la route que vous avez encore à faire pour le rattraper , si tant est qu’il faille le faire et que ça soit le but de la vie , mais doutez-en. La seule personne à rattraper c’est vous , dans vos dérapages , dans vos errements , dans votre perte de temps. Et si vous vous observez bien , en toute objectivité , vous verrez que jamais vous n’avez été en avance sur VOTRE programme.
Tolérer. Tout simplement parce que la perfection n’existe pas ici bas. Alors , là encore ouvrez votre compas , jusqu’à sa limite et tracez ce cercle de compréhension (prendre avec…), de tolérance. Votre limite sera celle de la mauvaise foi , de l’arnaque , de la tromperie.
Respecter. Le respect ça s’acquière ; ce mot vient du latin respicere : regarder en arrière Regardez-vous , analysez ce que vous avez fait , ce que vous avez été , jusqu’au moment présent , et modifiez tout ce qu’il faut afin de devenir respectable. On ne peut être respecté que si l’on est respectable.
Aimer. C’est d’abord s’aimer soi-même. Comment, en effet, peut-on aimer l’autre si on ne partage pas ce sentiment avec la personne qu’on connaît le mieux : SOI. Aimer l’autre , donc , comme si c’était vous même avec des défauts car n’oubliez jamais une dure loi de la vie : l’effet miroir. On a face à nous ce que nous demandons inconsciemment pour nous corriger (miroir , mon beau miroir , suis-je la plus belle ?...) ! Ainsi , on comprend souvent pourquoi la vie nous a infligé telle ou telle rencontre , mais aussi pourquoi nous avons partagé des moments précieux avec d’autres ! Tout est dans l’évolution. Et elle ne peut se faire que par l’épreuve. Même si nous ne comprenons pas toutes les épreuves de la vie ! Peut être qu’un jour , de l’autre côté , nous saurons… et alors, nous comprendrons l’infinie petitesse que nous représentons. »

Dominique BOULANGER de CREQUY Grand Prieur et Gardien de l’Ordre                                         Le 01/06/2017.

De nos jours -
Commanderies Templières OSMCS
Les Chevaliers de Saint Jean Les Chevaliers d'Argens Les Chevaliers d'Artois Les Chevaliers de l'Arche Commanderie du Saint Graal Commanderie Saint Pierre de Rhèdes Commanderie Saint Bernard Commanderie Balian d’Ibelin Commanderie Hugues de Champagne Commanderie Sainte Roseline Commanderie Saint Benoit Commanderie Robert de Craon Commanderie Baudouin de Beaujeu Commanderie notre Dame des Apotres
Histoire de France -
Moyen Age
Le systéme Féodal La ferveur Religieuse Le Commerce L'art de la Guerre Les Batisseurs Sciences Techniques Naissance de l'Ordre les Templiers de Saint_Omer Les Batailles Les Croisades (1 & 2) Nos ennemis héréditaires Les Cathares Activités de l'Ordre Les Croisades 3 4 5 & 6 Les Croisades 7 & 8 Fin des Croisades Récapitulation des Croisades Devise des Templiers Fin de l'Ordre
Histoire de France -
Ordres Suprèmes Militaires
SAINT SEPULCRE DE JERUSALEM TEUTONIQUE MONTESA SAINT LAZARE DE JERUSALEM CALATRAVA PORTE GLAIVE SAINTE MARIE D'ESPAGNE MILICE DU CHRIST DU PORTUGAL
Calendriers
Chronologie du Moyen Age Chronologie Papale
Vidéos
Vidéos des Batailles Templières
Histoire de France -
Ordre du Saint sépulcre de Jérusalem
(encore appelé Ordre du Temple)
Naissance de l'Ordre en 1118 Activités de l'Ordre 1118-1314 Abolition de l'Ordre 1312 L'Ordre de nos jours 900 ème anniversaire de l'Ordre
Histoire de France -
Commanderies Templières
Préceptories Liste des commanderies au XIII ème siécle Règle primitive de l'Ordre Commanderie au XXI ème siécle
Partagez
Facebook

Twitter